En poursuivant votre navigation sur Centaure.com, vous acceptez l’utilisation de cookies qui nous permettent de réaliser des statistiques de visites et d’améliorer la qualité des contenus proposés. En savoir plus.
Logo Centre Atlantique Le leader de la formation à la sécurité routière
menu
contact
Stages récupération de points Stages clients Groupama Stages Grand Public Stages Particuliers
octobre 2012
 

Petit rappel : le béaba du secourisme

Sur la route, il peut arriver à chacun de se retrouver face à un accident nécessitant de venir en aide à une personne blessée. Pour agir le plus efficacement possible, il est important de connaître les règles de bases pour réaliser un secours approprié. Quelque soit la situation, il s’agit surtout de rester calme et d’agir avec méthode.
 







Les 4 étapes pour porter secours


1. Sécuriser le lieu de l’accident et les personnes blessées


Il faut tout d’abord vérifier qu’il n’y a aucun danger supplémentaire aux alentours (circulation, incendie…). Assurez-vous, avant de vous rendre sur le lieu de l’accident, qu’il n’y a aucun risque pour vous. Par la suite veillez à assurer la sécurité des victimes et des autres personnes présentes. Si la situation est dangereuse vous ne pourrez pas venir en aide aux personnes blessées sans prendre de risques. Si c’est le cas, il faut alors contacter les services d’urgence. Etablissez un périmètre de sécurité en attendant leur arrivée.

2. Définir l’état de la victime


Il faut rassurer la victime : présentez-vous et expliquez lui pourquoi vous êtes là, que vous allez l’aider. Le pronostic vital peut être en jeu et il vous faut alors chercher les signes vitaux : respiration, saignements, ventilation, pouls, état de conscience…

3. Appeler les secours


Les services d’urgence que vous pouvez contacter sont :
- Les sapeurs-pompiers : pour tout problème de secours, notamment incendie ou accident. Numéro à composer : le 18.
- Le Samu : pour tout problème de santé. C’est un service médicalisé. Numéro à composer : le 15.
- La police : pour tout problème de sécurité ou d’ordre public. Numéro à composer : le 17.
- Le numéro d’appel unique des urgences (en Europe) : il est recommandé pour les étrangers circulant en France et aux Français circulant à l’étranger. Numéro à composer : le 112.
- Le Samu social : pour toute personne en détresse sociale comme les personnes sans domiciles fixes et/ou les personnes exposées aux intempéries.
Numéro à composer : le 115.

Lorsque vous composez un de ces numéros, vous devez être en capacité de fournir les informations suivantes :
- le numéro de téléphone avec lequel vous appelez,
- votre nom (si nécessaire),
- la nature exacte du problème (maladie, accident),
- les risques (incendie, explosion, effondrement),
- la localisation précise de lieu,
- le nombre de personnes présentes et concernées,
- l’état de la (des) victime(s),
- les premières mesures prises.

A la fin de la conversation, ne raccrochez jamais le premier. Dans la précipitation ou le stress, vous pouvez ne pas entendre que votre interlocuteur vous pose une dernière question.

4. Effectuer les gestes de premiers secours


Dans une attitude calme et non précipitée, faire les gestes de premiers secours.

Saignements : si la personne saigne fortement, appuyez avec la paume de votre main sur la plaie afin de stopper l’hémorragie (sauf s’il y a un corps étranger dans la plaie). La règle des trois JA est à retenir : j’appuie, j’allonge, j’arrête.

Etouffement : si la personne est en train de s’étouffer, tapez-lui dans le dos de façon énergique, à cinq reprises si nécessaire. Attention, il ne s’agit pas de taper brutalement, seule une formation peut vous montrer la nuance.

Respiration : si la victime respire encore, mettez-la sur le côté, bouche ouverte, en direction du sol. Ne la giflez pas pour la réveiller, cette méthode est inefficace et dangereuse. Puis alertez les secours.

Si la victime ne respire pas, pratiquez le massage cardiaque associé à du bouche-à-bouche. Il s’agit d’alterner le bouche-à-bouche et des compressions. Bouchez le nez de la victime en lui pinçant les narines et plaquez votre bouche bien hermétique autour de la sienne. Une technique qui vise à faire circuler le sang de façon artificielle. Tant que vous continuez, la victime a une chance de survivre. Si un massage cardiaque est réalisé dans les deux minutes, le cerveau sera suffisamment oxygéné et les chances de survie de la victime seront multipliées par dix.

Continuez à parler à la victime tout au long de l’intervention (même si vous pensez qu’elle ne vous entend pas) et restez bien avec elle jusqu’à l’arrivée des secours. Un dernier conseil : n’oubliez pas de la couvrir.


/local/uploaded/paragraph/Secouriste_OK2.jpgZoom
Pour plus d'informations sur le réseau Centaure,Contactez-nous
Accueil

11 centres
de formation

Alsace - Lorraine Bourgogne - Franche Comté Bretagne Centre Atlantique Midi-Pyrénées Nord-Pas de Calais - Picardie Paris - Ile-de-France Paris - Normandie Provence - Méditerranée Rhône-Alpes Sud-Ouest
N°1 de la formation à la conduite sécurité sur site protégé, Centaure se distingue par des infrastructures et ses équipements au service des conducteurs.

11 CENTRES DE FORMATION
CHOISISSEZ LE VOTRE !

Centre n°1


Futuroscope
/local/uploaded/paragraph/photo_centre.jpg
A 10 minutes de Poitiers :
Un espace de 4 ha, 15 voitures
3 plateaux d'exercices

Rue des Entrepreneurs
Les grands Philambins
A10 - sortie 28
86360 CHASSENEUIL DU POITOU

Tél. : 05 49 38 58 10
Fax : 05 49 38 58 11
Plan d'accèsLe centrePédagogieL'équipe
Formation pour l'entrepriseFormation pour
l'entreprise
Stage récupération de pointsStage récupération
de points
Stage prévention sociétaire GroupamaStage prévention
sociétaire Groupama
Stage prévention sociétaire Groupamastage particuliers

Nos 11 centres ...

Nos 11 centres régionaux de formation :

menu - nos centres

 
Suivez-nous
Partenaires
Groupama
Valid XHTML 1.0 Transitional